La découpe du saumon sushi, étape par étape

Le sushi est un mets japonais très répandu à travers le monde à cause de sa saveur exceptionnelle qui ne laisse personne indifférent. Il est encore plus apprécié quand il est fait avec du saumon. La recette pour la préparation du saumon sushi est très simple et passe par une étape essentielle qu’est la découpe du poisson. Il requiert de maîtriser la bonne technique afin d’obtenir de bons résultats. Voici, étape par étape, comment découper le saumon pour faire du sushi.

Le matériel nécessaire pour la découpe

En premier lieu, il requiert de se procurer du matériel essentiel pour découper le saumon. Vous aurez besoin d’une planche à découper sur laquelle effectuer la tâche. Pensez à y ajouter une serviette humidifiée qui sera posée en dessous de la planche. L’utilité de cet objet est qu’il évitera que le support ne glisse pendant que vous découpez le poisson.

A découvrir également : Types de pâtes : découvrez les variétés et leurs usages en cuisine

Un autre matériel très essentiel dont vous devez vous procurer est bien le couteau. Il faut en choisir un avec les bonnes dimensions de sorte qu’il puisse vous faciliter la tâche. Un dernier matériel dont il faut aussi se disposer est le papier absorbant qui a un rôle très essentiel à jouer. Il servira à empêcher l’eau du poisson de couler un peu partout tout en assurant la propreté du découpage.

Séparer la tête du saumon

Une fois que la totalité du matériel est prête, vous pouvez commencer la découpe proprement dite. Cela va démarrer par la séparation de la tête du poisson de la façon la plus minutieuse que possible. Il faut alors séparer, au prime abord, les ouïes qui se trouvent de chaque côté du saumon et les inciser.

A lire en complément : Quantité de champagne par bouteille : volume et nombre de verres expliqués

À partir de là, le couteau aura plus de faciliter à pénétrer le poisson afin de séparer la tête. Remarquez que celle-ci ne doit pas porter de viande. Vous aurez donc la possibilité de vous en débarrasser sans aucun souci. Pour ceux qui ne veulent pas gâcher de la nourriture, vous êtes libre d’utiliser cette partie du saumon à n’importe quelle fin.

Lever les filets

L’étape suivante de la découpe du saumon sushi est celle de la levée des filets. Cela consiste à dépouiller le poisson afin d’obtenir un résultat final qui pourra servir pour la préparation. Repérez donc la partie haute du poisson et insérez-y votre couteau. Il faut impérativement que l’outil touche l’arête et y reste collé durant le processus. Ainsi, vous êtes sûr d’obtenir deux parties égales après la découpe.

Ensuite, enfoncez le couteau dans le poisson jusqu’à ce qu’il soit visible du côté opposé. Vous pouvez alors tirer sur le couteau pour pouvoir dégager le premier filet. Faites alors le même exercice avec l’arrête qui a gardé l’arrête afin d’obtenir deux filets et un arrête détaché. La découpe serait : alors achevée et vous pouvez donc commencer la cuisson de votre sushi saumon.

Les conseils essentiels pour réussir la découpe

Si les trois précédentes étapes ont été : respectées, vous avez donc fini la découpe du saumon sushi. Toutefois, il faut préciser que l’exercice doit être : fait avec la plus grande des délicatesses et surtout lentement. Privilégiez aussi le nettoyage au fur et à mesure que vous découpez gants et en portez en latex. Cela vous permet de garder le plan de travail propre et d’éviter de garder une odeur désagréable sur les mains.

Comment retirer les arêtes du saumon

Maintenant que vous êtes expert en découpe de saumon sushi, il faut savoir comment retirer les arêtes du poisson. Effectivement, même si le saumon est un poisson délicieux et très prisé dans les plats japonais, notamment pour la préparation des sushis, il n’en demeure pas moins qu’il peut contenir des arêtes qui peuvent être désagréables lorsqu’on y croque dessus.

Pour retirer les arêtes de votre saumon sushi, vous aurez besoin d’une pince à épiler fine et bien aiguisée. La première étape consiste à positionner le filet sur une surface plane. Utilisez ensuite la pince à épiler pour saisir l’arête située près de la queue du poisson. Tirez doucement mais fermement vers l’avant afin d’extraire toutes les arêtes jusqu’à ce que votre filet soit complètement nettoyé.

Il est aussi possible d’utiliser une technique appelée ‘fileter’, qui consiste à faire glisser doucement une lame longue et fine le long du côté osseux du filet pour retirer toutes les arêtes en simultané. Cette méthode nécessite néanmoins un peu plus d’expérience et de précision dans la manipulation du couteau.

Quelques astuces supplémentaires : pour faciliter cette opération fastidieuse tout en gardant intacte la texture soyeuse et fondante du saumon cru (sashimi), nous recommandons fortement de maintenir le poisson frais au maximum, par exemple grâce aux techniques modernes comme l’emballage sous vide ou la congélation rapide. Cela permettra aussi d’éviter de nombreux risques liés à la consommation de poisson cru, tels que les parasites ou les bactéries.

Comment couper les filets en tranches parfaites pour le sushi

Une fois que vous avez retiré toutes les arêtes, il est temps de passer à l’étape suivante : la coupe des filets en tranches parfaitement adaptées aux sushis. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un couteau bien aiguisé et d’une planche à découper propre et sèche.

Tout d’abord, positionnez le filet sur une surface plane avec la peau vers le bas. Maintenez le poisson fermement avec votre main non dominante tout en découpant délicatement avec votre couteau dans un mouvement continu et fluide depuis la tête jusqu’à la queue du poisson. Veillez à ne pas appuyer trop fort sur le couteau afin de préserver toute la tendreté du saumon cru.

La taille des tranches dépendra de vos préférences ainsi que de l’utilisation finale pour votre sushi ou sashimi (nigiri, maki, temaki…). Généralement, entre 1 cm et 2 cm pour les nigiris sont idéales. Si vous cherchez une présentation plus originale pour vos invités ou clients exigeants, n’hésitez pas à jouer aussi avec différentes formes telles que rouler les lamelles pour former des roses ou autres motifs créatifs.

Rappelons qu’il est indispensable d’entretenir régulièrement son matériel professionnel tels que ses couteaux japonais : nettoyage complet après chaque utilisation notamment sous un jet d’eau froide sans savon ni produit abrasif qui pourrait endommager leur lame très fine en acier durci. Rangez-les ensuite dans une boîte sécurisée loin des enfants.

Maintenant que vous maîtrisez la technique de découpe du saumon sushi, il ne reste plus qu’à la mettre en pratique. Que ce soit pour une soirée entre amis ou pour un dîner gastronomique chez vous, vos invités seront ravis de déguster des sushis maison préparés avec soin et expertise.

N’oubliez pas que le choix des ingrédients est aussi crucial : utilisez uniquement des produits frais et de bonne qualité provenant d’un fournisseur fiable. Et surtout, amusez-vous à explorer les différentes combinaisons possibles entre poisson cru, riz vinaigré, wasabi et autres condiments traditionnels japonais !

à voir