Quels sont les bienfaits du poisson ?

Si vous avez été privé de viande par le docteur, sachez que le poisson est un excellent choix qui s’offre à vous. En effet, c’est un aliment très riche en protéines de bonne qualité. Ainsi, nous verrons dans cet article quels sont les bienfaits du poisson.

 Une bonne source de Vitamine E

Le poisson contient suffisamment de vitamine E. Cette dernière est très utile pour neutraliser l’excès de radicaux libres. De plus, elle permet de lutter contre le stress oxydatif et le vieillissement cellulaire prématuré. Grâce à ses propriétés antioxydantes, le poisson permet à l’organisme de lutter contre divers processus pathologiques (inflammation, cancers, etc.).

A voir aussi : Comment cuisiner le cèpe orange ?

 Une source d’oméga 3

En effet, le poisson est une source d’omégas 3. Réputé pour ses effets sur le cœur, l’oméga3 permet de maintenir notre système cardio-vasculaire en pleine santé. Il contribue activement :

Riche en protéines

Les protéines présentes dans le poisson sont d’une qualité exceptionnelle. Elles assurent parfaitement la satiété car elles rassasient bien la faim. Ainsi, elles représentent une excellente substitution à la viande permettant donc de nourrir nos muscles.

Une faible teneur en graisse

Un poisson renferme toujours moins de matières grasses que dans la viande. Certains poissons maigres (cabillaud, limande ou la sole) ont un taux de graisse très faible. Même si un poisson en contient en quantité, ce sont de bonnes graisses excellentes pour le cœur. Ce n’est vraiment pas nécessaire de les exclure de ses menus.

Un stock en vitamine D

Elle favorise l’absorption du calcium et permet de se constituer des os solides et d’éviter l’ostéoporose. Cette vitamine peut manquer en hiver en Europe puisqu’elle se synthétise grâce au soleil.

Riche en  iode

Le poisson contient de l’iode en quantité suffisante pour l’organisme. En effet, c’est un oligo, un élément indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes.  Ainsi, cela permet une bonne croissance du fœtus surtout au niveau du système nerveux.

Riche en phosphore

Riche en phosphore, consommer du poisson permet de maintenir la solidité des os et des dents. Il assure une bonne densité minérale osseuse et évite l’ostéoporose ainsi que les fractures osseuses. Outre, il aide à améliorer la santé bucco-dentaire en renforçant l’émail des dents.

Un aliment peu calorique

Trop de calories est mauvais pour la santé. Ainsi, le poisson contenant très peu de calories est  idéal pour garder la ligne. Évitez d’en consommer assez avec des sauces trop riches pour éviter qu’il ne perde cet avantage.

Le poisson, un allié pour la santé cardiovasculaire

Le poisson est un excellent allié pour la santé cardiovasculaire. Les acides gras oméga-3 qu’il contient ont des effets bénéfiques sur le cœur et les vaisseaux sanguins. Ils aident à réduire l’inflammation, à abaisser la tension artérielle et à prévenir les maladies cardiaques. Ces mêmes acides gras peuvent aussi contribuer à améliorer le taux de cholestérol dans le sang en augmentant le taux de bon cholestérol (HDL) tout en diminuant celui du mauvais cholestérol (LDL). En consommant régulièrement 2 portions de poisson par semaine, vous pouvez considérablement réduire votre risque d’accidents cardiovasculaires tels que l’athérosclérose qui peut causer des infarctus ou encore des AVC. C’est donc une excellente raison d’ajouter du poisson frais ou surgelé à vos repas hebdomadaires !

Les bienfaits du poisson pour la santé mentale et cognitive

Le poisson est un aliment qui peut aussi améliorer la santé mentale et cognitive. Les acides gras oméga-3 présents dans le poisson sont des nutriments essentiels pour le cerveau. Effectivement, ils participent au développement et à l’entretien de la membrane cellulaire des neurones. Une consommation régulière de poisson pourrait ainsi contribuer à améliorer les fonctions cognitives telles que la mémoire, l’apprentissage ou encore la concentration.

Les acides gras oméga-3 ont aussi été associés à une possible réduction du risque de développer une dépression. Certaines études ont démontré que les personnes souffrant de troubles dépressifs avaient souvent des taux d’acides gras oméga-3 inférieurs à ceux en bonne santé. La consommation régulière d’aliments riches en oméga-3 tels que le saumon, le maquereau ou encore les sardines pourrait donc aider ces personnes à surmonter leur trouble.

Certaines recherches ont montré que les acides gras oméga-3 pouvaient avoir un effet protecteur contre certaines maladies neurodégénératives telles qu’Alzheimer. Bien que plus d’études soient nécessaires pour confirmer cette hypothèse, il semble raisonnable de penser qu’un apport suffisant en acides gras oméga-3 puisse protéger notre cerveau contre ce type de maladie.

Il apparaît clairement que manger du poisson comporte bien des avantages pour notre corps et notre esprit. N’oubliez pas de varier les espèces et d’alterner entre poisson gras et maigre pour bénéficier au maximum de tous leurs nutriments !

à voir