Comment ne pas faire souffrir le homard pour le cuire ?

Pour les adeptes de la consommation d’animaux marins, le homard se retrouve le plus souvent dans leur plat. Cela a d’ailleurs attiré l’attention des défenseurs d’animaux qui proposent, à défaut d’interdire sa consommation, un mode de cuisson sans souffrance a été pensé. Si ce crustacé veut faire partir de votre repas du jour et vous voulez savoir comment le cuire avec affinité, lisez ce qui suit.

Envisagez de le cuire lorsqu’il est encore en vie

Pour ne pas faire souffrir le homard pour le cuire, il est recommandé de le cuire lorsqu’il est encore en vie. Les caractéristiques physiques de l’animal ne permettent pas de détecter une partie sensible de l’animal à toucher pour faire taire d’un coup. Pour éviter des coups d’objets, il est conseillé de le cuire lorsqu’il est encore en vie.

A lire également : Comment assaisonner la viande hachée ?

En dehors de cela, la peau du homard contient de manière naturelle des microbes et des toxines. Ceux-ci se développent de manière rapide après la mort de l’animal. Pour donc éviter un probable empoisonnement alimentaire, il convient d’appliquer cette technique.

Appliquer la méthode d’électrocution

Pour ne pas faire souffrir le homard pour le cuire, la méthode d’électrocution est l’une des méthodes les plus recommandées. Vous pouvez pour cela utiliser un crustatun qui est une machine destinée à cet effet.

A découvrir également : Comment se servir d'un couvert à poisson ?

Dans la pratique, il suffit d’introduire l’animal à l’intérieur vivant et ensuite de fermer le couvercle. Le crustacé est ainsi submergé dans un bain d’eau électrifiée. Les 12 ganglions de l’animal sont ainsi détruits instantanément.

Appliquer la méthode de destruction du cerveau

homard

Une autre façon de ne pas faire souffrir le homard pour le cuire est d’appliquer la méthode de destruction du cerveau. Cette technique a une consonance cruelle, mais demeure la meilleure méthode de cuisson.

Elle permet en réalité de tuer l’animal de manière instantanée. Ce qui réduit considérablement sa souffrance comparativement à d’autres méthodes de cuisson. En plus, c’est une technique qui peut être pratiquée par tout le monde.

Éviter d’utiliser une casserole d’eau chaude

Une autre façon de ne pas faire souffrir le homard pour le cuire est d’éviter d’utiliser une casserole à eau. Cette technique est le plus souvent sollicitée par bon nombre de personnes. Elle est cependant interdite dans plusieurs pays européens pour cause de protection des animaux.

Dans la réalité, lorsque vous plongez un homard dans l’eau bouillie, la durée de son décès se prolonge. Ce qui fait souffrir davantage l’animal. C’est d’ailleurs gênant de voir la façon dont le crustacé se démerde dans une casserole contenant de l’eau à 100 °C. Vous devez donc vous abstenir de pratiquer cette méthode si vous ne voulez pas faire souffrir le homard avant de le faire cuire.

à voir